Vous êtes ici : Accueil / Nouvelles / Nouvelles / L'Institut œcuménique accueille des étudiants en communication

L'Institut œcuménique accueille des étudiants en communication

L'Institut œcuménique accueille des étudiants en communication

Photo: Thomas Stephan

04 août 2011

L'Institut œcuménique de Bossey, près de Genève, Suisse, inaugure son premier cours d'été en accueillant un séminaire international consacré à la communication et à la religion.

Du 1er au 14 août 2011 17 étudiantes et étudiants venus d' Allemagne, d'Arménie, du Brésil, de la Chine, de l'Ethiopie, des Fidji, du Ghana, de Sri Lanka et de l'Ukraine suivront ces cours.

Organisé conjointement par l'Institut de communication chrétienne de l'Université Friedrich-Alexander, d'Erlangen-Nuremberg, Allemagne, l'Institut œcuménique de Bossey du Conseil œcuménique des Eglises (COE) et l'Association mondiale pour la communication chrétienne (AMCC), ce programme est destiné à encourager la compréhension et l'évaluation des médias et de la culture dans le contexte de la mondialisation, en mettant plus particulièrement l'accent sur le rôle de la religion et de la communication religieuse.

Le corps enseignant, issu des deux établissements allemand et suisse ainsi que de l'AMCC, comprend les professeurs Johanna Haberer, Andreas Nehring, Florian Höhne, Dagmar Heller, Heiner Bielefeldt, Stephen Brown, Irena Pavlovic, Daniela Frank, Steve Hamliton, Samuel Meshack, Nicolae Dascalu, Christoph Stückelberger, Karin Achtelstettler et Philip Lee.

Ce programme, qui permet d'acquérir des crédits, comprend les sujets suivants: théories de la communication et des médias; cultures orales, textuelles et visuelles; théologie publique et droits religieux; défis du dialogue interreligieux; médias et fondamentalisme; éthique des médias.

"Outre l'acquisition de connaissances relatives aux systèmes des médias de différents pays et la réflexion sur des questions éthiques en rapport avec la communication, ce séminaire va confronter directement ceux qui le suivent à la difficulté de communiquer entre personnes issues de cultures et de langues différentes", souligne la professeure Dagmar Heller.

L'AMCC, qui a reçu plus de 60 demandes de soutien de la part d'étudiant-e-s souhaitant assister au séminaire, finance la participation de trois étudiants et deux enseignants. Un participant originaire de la République démocratique du Congo n'a pas pu venir car sa demande de visa a été rejetée, après une longue attente.

Priscila Veira e Souza, étudiante boursière de l'AMCC et doctorante à l'Université fédérale de Rio de Janeiro, Brésil, déclare: "Je pense que c'est un thème très important pour la recherche et la pratique dans le domaine de la communication, notamment en ce qui concerne les droits humains dans mon pays." Au sujet du programme, elle fait observer: "Les débats et les discussions constituent une méthodologie essentielle pour des jeunes qui souhaitent se former dans le domaine de la communication et de la religion."

"C'est là un projet pilote passionnant", déclare la pasteure Karin Achtelstettler, secrétaire générale de l'AMCC. "Nous espérons vivement que ces cours d'été pourront se répéter tous les deux ans, car ils offrent une occasion bienvenue d'échanger des connaissances et des expériences entre le Nord et le Sud dans le domaine de la communication."

L'Institut œcuménique de Bossey

L'Association mondiale pour la communication chrétienne (AMCC) (en anglais)